vendredi 21 septembre 2012

Connectic 39 - CG39 le Tribunal administratif a tranché

Depuis 2007 que notre collectif a été créé à Biarne et Jouhe, nous en avons vu passer des DG du délégataire, des plans qui ne tenaient pas la route.... 
Nous avons choisi de ne pas entrer dans le débat technologique, mais nous avons toujours accepté "cette rustine" ou cette solution transitoire... qui fonctionne bien mais qui reste limitée en débit. 
A titre d'information, nous avons sur notre zone, sur les deux pylônes WiMax de Monnières et Menotey... plus de 30% des abonnés WiMax du Jura... Preuve que si l'on communique, si l'on explique, si on accompagne toutes les technologies sont "utilisables". 

Aujourd'hui nous sommes suspendu aux injonctions juridiques des uns et des autres.... 

"La filiale d'Eiffage assigne la collectivité devant le tribunal administratif de Besançon pour « imprévision ». Le département s'apprête à répliquer. Une première dans ce type de partenariat public-privé pour le déploiement du haut débit.", tel est le chapeau de l'article des Echos de ce matin ! - lire l'article, 
Bien entendu nous suivons tout celà de très près. 

Je vous rappelle que nous organisons une journée portes ouvertes Net-IKi à Biarne, demain samedi 22 sept de 9h30 à 16h30. Passez nous voir, nous parlerons aussi de ce sujet et des positions à prendre..

1 commentaire:

Tostemcurios a dit…

Vous n'êtes pas les seuls en France et sur la Planète a avoir des soucis avec les FAI Radio "WiFi WiMax"
Sachez que leurs exigences vers nous , les fournisseurs de réseaux Radio PTP et PMP nous impose de leur proposer des terminaux clients avec un ROI de 3 mois et de plus devant être a la mode du moment; donc nous préférons leur laisser acheter des produits Chinois a 50 euros le terminal client avec une pose de type rateau TV! car nous ne savons pas faire aussi minable.
Bien des FAI WiFi n'ont que de piètres connaissances dans la Radio et au lieu de raisonner en Qualité, en dB, en propagation ,en interférences, en planification de canaux en back-up en OSPF etc, on vous parle de la dernière norme 802.xyz ou de la prochaine a venir....
Ainsi on entasse les échecs successifs par pur manque de savoir faire, de savoir choisir et de savoir déployer.

Constat:

-Echec de la BLR en 26 GHz
-Echec du WiMax
-Echec des pseudo Wimax (en fait des chips Artheros WiFi)
-Echec du WiFi a qui on en demande trop en couverture

Ors:
On sait faire des backbone tres performants en Gigabit en 26 Ghz
On sait faire des Backbonne tres performants en 100 Mbits F/D dans les bandes SRD
On sait faire des Backbonne tres performants en 5.4 Ghz
On sait redistribuer de manière performante en VDSL2 en Fibre optique, en WiFI bien adapté

Mais voila il faut utiliser des antennes furtives, blindées, en double hélice asynchrone, savoir les dimensionner, utiliser X-PIC, savoir faire un "site survey" :
http://www.hypercable.fr/images/stories/Google_Earth_Knife_Edge__3D_MicroWave_link_fly_over_the_city.pdf

Savoir conduire une analyse topographique concevoir un réseau maillé de quelques µsecondes de latence etc.. Fiabiliser avec des centrales d'energie secourues des batteries Li-ion de 20 ans de durée de vie

Tout cela ne représente pas, loin sans faut un ROI de 3 a 6 mois par client mais un réseau performant et pérenne......ils existent bien sur, déployés par la Police, La Défense mais ils ont un cout et surtout nécessitent de s'adresser a des AMO ou des sociétés qui ont le savoir faire.

Le super WiFi en fait un WRAN 802.22 encore de la poudre aux yeux, pourrait tout a fait etre tres performant et traverser les forêt du Jura dans le cadre d'un usage similaire a celui déployé pour les Inforoutes du SIVU de l'Ardéche.
http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/le-super-wifi-fait-le-buzz-aux-usa-il-a-ete-invente-il-y-a-25-ans-et-en-france-39783297.htm

Chaque site , chaque topographie chaque ecosysteme requier une solution technique Radio adaptée et ne peut se satisfaire de solutions techniques a lemporte pièce et de produits de Grandes Surfaces et autres discounters WiFi sur le WEB.