dimanche 7 septembre 2008

La solution du Conseil Général

En Novembre 2007, la commune de Jouhe organise une réunion d'information sur les actions mises en place par le Conseil Général pour contrer le manque de haut débit dans le jura, et dans notre village plus particulièrement. Etaient présents plusieurs élus du CG, responsables des télécommunications et de la modernisation d'internet dans le département, le dirigeant technique de la société Connectic39 ainsi que le Maire de la commune de Juhe, M. Chollat et M. Franck David, Conseiller Général de notre Canton.

Voici ce que l'on a pu retenir de cette réunion :
La solution pour laquelle le CG investit plusieurs millions d'euros est celle du WiMax, une technologie d'ondes radio, similaire dans l'utilisation au Wi-Fi, qui a pour atouts d'avoir une longue distance d'action. L'ensemble des travaux seront réalisés par la société Connectic39, qui a également été choisie pour réaliser le Blackbone(8) de fibre optique qui traverse le jura. On nous a promis que chaque habitant de la commune pourrait bénéficier d'une bande passante de 2Mb/s, dès juin 2008, pour un tarif d'environ 40€ mensuel, et que l'émetteur serait directement implanté sur le pilone d'Archelange.
A cette époque, les promesses semblent plutôt correctes, et dignes de ce nom, même si le problème des fréquences optimales pour le WiMax déjà utilisées par l'armée est déjà rapidement évoqué...
Malheureusement, nous sommes en septembre 2008, le calendrier des travaux a seulement été publié en juillet 2008, alors que les travaux devraient déjà avoir pris fin, si l'on en croit les promesses tenues à la réunion de novembre 2007.
Aujourd'hui, le choix des pilones et de la marche à suivre est à peu près enfin établie, mais les travaux ne semblent pas près de commencer vu la nervosité et la conviction qui anime les installateurs...

Le sentiment général ici, est une tout simplement l'impression de s'être fait berner par de beaux parleurs avec de belles promesses.

De plus, tout le monde parmi les professionnels s'accorde à dire que cette solution n'est définitivement pas la bonne, et l'opinion publique va directement dans ce sens et mettant en avant les coûts importants d'installation du WiMax et les tarifs mensuels trop élevés également.

Des informations sur les villages déjà désservis par Connectic39 via WiMax sont à venir...Ce sera l'occasion de voir si ailleurs en France, ce système a bel et bien été adopté par la population : pas convaincu... 

 

3 commentaires:

Pascal Minguet a dit…

Ajoutons que le directeur de Connectic 39, de l'époque a été remplacé. Puis un nouveau est venu à Jouhe en mai, remplacé lui aussi. Aujourd'hui Coonnectic 39 a un directeur basé en Normandie qui gère 3 ou 4 départements. c'est dire l'importance du dossier pour l'opérateur !

Jérôme HUBERT a dit…

Le rôle de Connectic39 n'est pas vraiment d'informer le client final. Les clients de Connectic39 seront les prestataires de services internet qui voudront bien lui louer le réseau fabriqué pour le compte du conseil général. Sur cette base là, Connectic39 ne peut guère communiquer sans risquer d'avantager un client ou un autre ...
C'est le conseil général qui a le rôle de communication auprès du grand public. Elle devrait rendre compte précisément des investissements en cours, mettre à disposition les dossiers techniques, les plans d'implantation des NRA reliés par fibre, ceux reliés par wimax point-à-point, des points d'accès Wimax multipoints, les cartes SIG de prévision de couverture ...
Toutes ces informations existent mais restent cachées. Nous sommes certainement trop bêtes pour les lire, mais assez dociles pour payer.

Pascal Minguet a dit…

Merci de ces précisions,
Nous sommes nous, les jurassiens exclus de l'ADSL en 2008, tous dans la même galère. Comme nous venons de recevoir nos feuilles d'imposition, je pense que le débat va encore prendre plus de poids.
Vous êtes le bien venu à Jouhe - laissez moi un mail ou à Jean-Baptiste.